VOYAGE AU BIHAR ET UTTAR PRADESH

                                            CIRCUIT INDIVIDUEL AVEC GUIDE PRIVE
 

LE BIHAR est un Etat du nord est de l'Inde. Il est bordé à l'est par le Bengale occudental, au nord par le Népal, au sud par le Jharkand, à l'ouest par l'Uttar Pradesh. Il a été réduit de moitié en 2000 par la séparation de la partie sud : le Jharkhand.
Région d'origine du Bouddhisme et du Jainisme.

L'UTTAR PRADESH  est situé dans la partie nord est du pays et est l'Etat le plus peuplé de l'Inde. Il est bordé au nord par le Népal et l'Uttarakhand, à l'ouest par l'Himachal Pradesh, l'Haryana, le Rajasthan et Delhi, à l'est par le Bihar, au sud par le Madhya Pradesh.
Il est traversé d'est en ouest par le Gange et la Yamuna.

Itinéraire de référence :
 
 

JOUR 1 : France / Delhi / Patna

Patna, l’ancienne Pataliputra capitale du Magadha, est maintenant la capitale du Bihar. Elle est située sur la rive sud du Gange. Outre des vertiges archéologiques très anciens, on y trouve une importante gurdwara, le Har mandir Takht, et un énorme silo à céréales du 18° siècle, le Golghar.

JOUR 2 : Patna – Vaishali – Patna.

Aujourd’hui bourgade agricole sur la rive gauche du fleuve Gandak, Vaishali fut une centre de commerce prospère à l’époque de Bouddha et de Mahavir qui y sont passés tous les deux. Vous y verrez des monuments bouddhiques et jaïns, un musée archéologique et un bassin très ancien.

JOUR 3 : Patna – Nalanda.

Nalanda est connue pour l’importante université internationale qui fonctionna du 6° siècle avant JC au 12° siècle après JC. Près de 10 000 étudiants et de 2 000 professeurs y séjournaient sur un domaine de près de 14 hectares. Restent des vestiges de bâtiments universitaires, de temples et de monastères d’époque Gupta, Kushan ou Pala.

JOUR 4 : Nalanda – Rajgir.

Rajgir, l’ancienne Rajagriha, est dans une vallée entourée de collines rocailleuses dont le mont des vautours. Parmi les sites à découvrir : le monastère des vautours, le monastère de Venuvana, le temple de Lakhshmi Narayan et sa source, la prison de Bimbisara, la grotte de Saptaparni, le temple de Maniyar, le stupa Vishva Shanti…

JOUR 5 : Rajgir – Gaya.

Située au bord de la rivière sacrée Phalgu, Gaya est un lieu de pèlerinage pour les hindous qui viennent voir l’empreinte de pied de Vishnou sur un rocher de basalte dans le temple de Vishnupad et pour ceux qui viennent y accomplir les cérémonies aux ancêtres. La ville est entourée de collines aux sommets desquelles sont bâtis des temples.

JOUR 6 : Gaya – Bodh Gaya.

Bodh Gaya est le lieu où Bouddha a atteint l’illumination et est parvenu à l’état d’Eveillé. Le village comprend le temple de la Mahaboddhi avec le trône de diamant et l’arbre de la Bodhi (pipal historique), un grand bassin, un musée archéologique et plusieurs temples plus récents construits par des communautés bouddhistes étrangères.

JOUR 7 : Bodh Gaya – Rohtas - Sasaram.

Rohtas possède un très ancien fort (7° siècle) construit par les rois hindous locaux. Il passa aux mains du roi afghan Sher Shah Suri en 1539. Sasaram possède entre autres le tombeau de Sher Shah Suri en style indo-afghan et le tombeau de son père Hasan Khan Suri.

JOUR 8 : Sasaram – Varanasi.

Bénarès, l’antique Kashi, est une ville sacrée de l’Inde depuis près de 5000 ans. Elle fut pillée et détruite à plusieurs reprises par les musulmans, notamment par l’armée des Ghaznévides en 1033 et par l’empereur Aurangzeb. A découvrir les ghats ou escaliers de pierre qui mènent au Gange, le fleuve sacré où s’effectuent ablutions et cérémonies. Le principal temple est celui de Vishvanâth, consacré à Shiva.

JOUR 9 : Varanasi – Sarnath – Varanasi.

Bouddha y ayant séjourné et y ayant délivré son premier discours, Sarnath devint vite un lieu bouddhique majeur et aussi un centre artistique. Le site comprend le stupa Dhamek, le stupa Chaukhandi, un pilier d’Ashoka et un riche musée de sculptures bouddhistes et hindoues.

JOUR 10 Varanasi – Chandra Prabha – Varanasi.

Chandra Prabha est une réserve animalière créée en 1957 dans des forêts tropicales sèches. On y trouve des blackbucks, chital, sambhar, nilgai, des sangliers, porc-épics, des gazelles indiennes, des reptiles comme le gharial ou le python et environ 150 espèces d’oiseaux.

JOUR 11 : Varanasi – Kushinagar – Gorakhpur.

Kushinagar est le lieu où Bouddha a atteint le pari-nirvana et a quitté son corps, près de la rivière Hiranyavati. On y trouve un temple en son honneur. A proximité s’élève le stupa Ramabhar à Makutabandhana, le lieu de la crémation de Bouddha.

JOUR 12 : Gorakhpur – Ayodhya.

Ville sainte de l’hindouisme, sur la rive droite du Gaghra, Ayodhya, l’antique Saketa, a été la capitale du royaume de Rama. À la fin du XIXe siècle, Ayodhya comportait 96 temples hindous et 36 mosquées. C'est là que le poète Tulsîdâs aurait composé sa version de l'épopée de Rama.

JOUR 13 : Ayodhya – Lucknow.

Grande métropole aujourd’hui, Lucknow fut la capitale de l’Awadh et les nababs ont laissé derrière eux des merveilles comme le Bara Imambara, le Chota Imambara et la Rumi Darwaza entre autres. A voir aussi les jardins, les bazars ou l’école de la Martinière.

JOUR 14 : Lucknow – Bithoor.

Bithoor, l’antique Bhramavarta, sur les rives du Gange, a une grande importance historique et religieuse. A signaler les forts et les nombreux ghats historiques, celui de Bhrahmavarta, le ghat Patthar (et son Shiva linga), le Dhruva Tila ainsi que l’ashram du sage Valmiki (où vécut Sita).

JOUR 15 : Bithoor - Delhi / France
 

Cet itinéraire est une suggestion de circuit qui peut être adapté et remanié en fonction de vos choix et centres d'intérêt.